Bilan Carbone Neutre

L'enveloppe, une référence culturelle

Le courrier enchanté de Don Quichotte

MIGUEL CERVANTES SAAVEDRA, L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Mancha, chapitre 52, partie IIa,

Que sait-on de l’enveloppe de la lettre de Teresa destinée à son mari Sancho Panza et lue par Don Quichotte ?

\"Entra dans la salle le page qui apporta les lettres et plis à Teresa Panza, femme du gouverneur Sancho Panza, dont l'arrivée fit la joie et ravit les Ducs, désireux de savoir ce qui lui était arrivé au cours de son voyage ; et le lui demandant, le page répondit qu'il ne pouvait le dire en présence d'autant de public ni en si peu de mots : que ses excellences fussent aimables de bien vouloir le laisser seul, pouvant s'adonner pendant ce temps à la lecture de ces lettres. Et sortant deux lettres(*), les remis en mains propres à la Duchesse. L'une disait sur l'enveloppe : \"Lettre pour Madame la Duchesse une telle, de je ne sais où\", et l'autre : \"A mon mari Sancho Panza, gouverneur de l'île Barataria, que Dieu le protège plus longtemps que moi\".

On peut comprendre dans la version de l'Institut Cervantes que cette lettre était dans une enveloppe ; dans d'autres versions et traductions, l'on parle de \"sobrescrito\", compris comme un simple texte ou adresse écrite sur la lettre ou pli. Il semble invraisemblable qu'en 1605 - année de la première édition de Don Quichotte - on parlât d'enveloppes. Dans tous les cas, le \"sobre\", enveloppe - invention pour accueillir, préserver et porter la lettre et son adresse - vint jouer un rôle que ne remplissait pas le simple "sobrescrito" dans un contexte où le courrier, en tant que tel, était devenu nécessaire. De même que Don Quichotte, qui avait fait sa première sortie sans écuyer, ne put qu'en chercher un pour le reste de ses aventures. Et ce n'est pas tout : si parler des enveloppes c'est parler des courriers, la logique de Don Quichotte le mène à notre cavalier errant à reconsidérer son écuyer, dans le cas du courrier, exactement comme dans l'aventure des moulins : \"Tu es, Sancho, le plus grand ignorant de la terre, alors ne sois pas persuadé que ce courrier est enchanté\"(IIª, LVII).Le visionnaire Don Quichotte anticipait ainsi tout ce qui, aujourd'hui, est considéré comme courrier : il suffit de regarder le monde postal bigarré pour donner raison au fou de Don Quichotte face à son écuyer ignorant.

* - Un enfant de chœur qui savait écrire écrivit à Teresa Panza, et reçut en retour un pain et deux oeufs (II, L)."""

Index de: L'enveloppe, tout un univers

L'enveloppe, tout un univers

Associations nationales et internationales, via leurs organismes, publications et congrès, sont les témoins de la réalité, de l'évolution du monde de l'enveloppe et de ses fabricants.

[Continuer la lecture]

Evolution et histoire

  1. De la "suscription"* à l'enveloppe.
    • L'Espagnol et le Portugais ont conservé le nom " suscription " (" sobrescrito "), dérivé à l'apocope " sobre ", l'équivalent du français " enveloppe " (adopté par l'anglais comme " envelope ").
[Continuer la lecture]

L'enveloppe, une référence culturelle

L'enveloppe, si elle n'est pas l'objet le plus universel, est sans doute un des signes les plus généralisés de notre culture.

[Continuer la lecture]

Le langage des enveloppes

Enveloppes Communicantes

"Ouvrez-moi !" et "Répondez !" sont deux mots magiques que les créatifs et les professionnels de Marketing tentent de faire dire à leurs enveloppes d'envoi et de réponse.
Le vocabulaire des enveloppes n'en reste pas là, parce que dans l'enveloppe, tout est message.

[Continuer la lecture]