Bilan Carbone Neutre

Le langage des enveloppes

Le langage du papier

Le papier fait partie du message.

Vergés, couchés, offset, recyclés...

Un papier vergé ou couché ne donne pas le même message qu'un offset ou un recyclé. A chaque message correspond un papier, qui doit être imprimé, plié, gommé et emmené...

Caractéristiques précises

Les enveloppes ont besoin de papiers appropriés, avec des caractéristiques précises de résistance, maniabilité, opacité, imprimabilité, porosité et blancheur en fonction de leur usage et destination. Ceci est un langage technique se référant à leur composition, leurs propriétés, leurs différentes classes, poids et taille.

Papiers pour les enveloppes

Les papiers des enveloppes, comme presque tous les papiers, sont dérivés de la pâte de cellulose végétale obtenue par des procédés mécaniques ou chimiques. La plupart des enveloppes sont faites à partir de papiers où priment, selon leur usage ou destination, les critères d'imprimabilité (enveloppes publicitaires) de résistance (pochettes et enveloppes pour paquets) ou d'économie et d'image (recyclés), etc.

Poids et mesure du papier

L'Allemand Walter Porstmann proposa une norme standard pour les formats en papier adoptée en Allemagne en 1922 comme formats DIN (Deutsche industrie norme) et qui aujourd'hui sont des mesures standards internationales (ISO 218). Au sein du système métrique, il est parti d'un mètre carré de papier, de façon à ce que les divisions successives conservent la même proportion entre les côtés du rectangle. Seule une formule présente cette relation :

Il obtint ainsi le format de départ A0 = 1m² = 841x 1189mm

Papiers appropriés pour la fabrication d'enveloppes

Sans même sortir de la gamme des papiers pour impression et confection d'enveloppes, les variantes sont nombreuses et correspondent à des critères et caractéristiques très divers.

Les critères de classification sont très variables : les dénominations, parfois, répondent seulement à des marques commerciales. Les fabricants se servent de critères tels que l'aspect, la composition des fibres, l'utilisation...

Différents aspects et composition

Selon l'aspect, l'on parle de papier vergé, gaufré, lisse, satiné, couché, brillant, mat, cristal... Selon la composition des fibres, le mélange de pâtes ou la provenance des fibres, l'on parle de papiers à pâte mécanique, à pâte chimique écrue ou blanchie à pâte de conifères ou de feuillus.

Exigences d'impression

Par leur utilisation et leurs caractéristiques d'imprimabilité, les papiers portent les noms de : presse, offset, cartographique, écriture, etc.

Plusieurs tailles

La taille sert à identifier un papier. Généralement, la taille est liée aux produits ou formats destinés aux machines. L'on parle ainsi de papier 100 x 140, 70x 100 (taille en centimètres), en biais (pli en forme de losange), bobine etc. Le grammage (grammes par mètre carré de papier) est une donnée décisive au moment d'identifier un papier : 70 g/m², 80 g/m², etc.

Plus d'information: EL lenguaje del papel

Plus d'information: Le Langage Des Enveloppes

Index de: L'enveloppe, tout un univers

L'enveloppe, tout un univers

Associations nationales et internationales, via leurs organismes, publications et congrs, sont les tmoins de la ralit, de l'volution du monde de l'enveloppe et de ses fabricants.

[Continuer la lecture]

Le langage des enveloppes

Enveloppes Communicantes

"Ouvrez-moi !" et "Répondez !" sont deux mots magiques que les créatifs et les professionnels de Marketing tentent de faire dire à leurs enveloppes d'envoi et de réponse.
Le vocabulaire des enveloppes n'en reste pas là, parce que dans l'enveloppe, tout est message.

[Continuer la lecture]